Témoignage émouvant de Claudine

Témoignages

Madame,

 

Nous sommes parents de Lisa qui est née en septembre 2000.

 

Elle et sa jumelle Léa sont nées à 6 mois de grossesse. Le lendemain de leur naissance. Lisa a fait une hémorragie cérébrale et a fait 2 mois d’hospitalisation dont 5 semaines de soins intensifs.

 

Quant à Léa, malheureusement, elle est décédée à cinq jours, suite à sa trop grande fragilité.

 

Ayant de plus grands enfants, nous avons pu constater que Lisa ne grandissait pas comme son frère et sa sœur. Au bout de quelque mois, nous nous sommes aperçu qu’elle n’attrapait pas les objets de la main gauche.

 

Elle n’avait pas la motricité d’un enfant de son âge, Nous étions suivis par des médecins de l’hôpital de Besançon. Lisa était donc une enfant pas tout à fait comme les autres ; mais elle était et est adorable, pleine de vie, toujours souriante.

 

Pronostic des toubibs : légère hémiplégie côté gauche ; Kiné, kiné…

 

Cela fait depuis sa naissance que nous suivons Lisa, avec tout ce qu’elle a subit et ses très très nombreuses chutes. Elle ne manque pas de courage et nous donne une bonne leçon de vie. Bien sûr, elle au eu droit à l’orthèse de nuit pour éviter la rétractation de ses muscles. En 2006, Lisa a subit une intervention chirurgicale suite à des injections de toxines qui n’étaient plus efficaces. Maintenant, elle va toujours chez son copain le kiné, toutes les semaines. Elle tombe toujours, mais quand même moins. Elle a maintenant 8 ans. Bien des difficultés pour tout ce qui est calcul, repère dans l’espace. Du point de vue scolaire, elle s’investit à fond, et malgré des résultats irréguliers , elle est toujours heureuse.

 

Il ne faut pas oublier les séances chez l’orthophoniste, et aussi le soutien scolaire….

 

Je voudrais dire à tous les parents qui ont des enfants comme ma fille qu’ils doivent être courageux, le chemin de la vie n’est pas facile.

 

Il ya des moments où on baisse les bras, mais nous n’avons pas le droit car nos enfants n’ont pas demandé à être comme ils sont ; il y a pire handicap.

 

Claudine

Commentaires (1)

1. linda068 samedi, 07 Décembre 2013

n'empêche que c'est dur.... mon p'tit bonhomme vient d'avoir 2 ans et depuis toujours ils fait de la kiné, psychomotricité, injection de botox à venir... et plus ou moins aucun soutien....le PAPA me laisse tout gérer, les rdv, mon travail, les exercices qu'il faut faire avec mon fils, l'éducation....on ne vit pas ensemble, c'est d'autant plus difficile....et je vis loin de ma famille....ma vie se résume à travailler et prendre soin de mon fils que j'aime de tout mon cœur et qui va bien finir par poser des questions sur son handicap....seulement je n'ai pas de réponse.....il y a des hauts et des bas...je sais que ce n'ai que le début...
A 2 ans il marche, il comprend beaucoup de chose...c'est un battant.... mais je ne sais pas ce que me réserve l'avenir...
je me sens seule....je découvre le handicap et les soins en même temps que Benjamin et je découvre mon rôle de maman....il m'arrive de craquer...Je ne sais pas à qui en parler.....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×